La Patate de Matemale n’a plus sa réputation à faire!

 

 

 

 

 

 

De part son authenticité,

le savoir faire des producteurs

et les terres du Capcir,

elle a un goût unique.

Où les acheter?

La vente se fait à la ferme, dès la récolte (généralement fin septembre, début octobre) et jusqu’à épuisement des stocks.

Nous vous proposons des sacs de 10 et 25 kg pour les variétés classiques (Mona Lisa, Charlotte, Cherie) et aussi 5 kg pour la Ratte.

Le mieux est de venir à la Fête de la Patate à Matemale tous les ans, le troisième week-end du mois d’Octobre.

Vous pourrez nous y retrouver, ainsi que tous les producteurs de Capcir et Cerdagne.

C’est aussi l’occasion de faire la fête!

Attention aux revendeurs frauduleux, qui se disent vendeurs de pomme de terre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, et vendent au porte à porte, ce ne sont pas des pommes de terre de Cerdagne et Capcir…

La plantation

Nous les plantons au mois de mai, lorsque le neige a fondu et que la terre s’est réchauffée.

Si cela est possible nous semons les pommes de terre en lune vieille (décroissante) pour favoriser la tubérisation (formation des tubercules), et sur un terrain qui a eu une rotation de 5 ans, entre céréale et prairie.

Les années sèches nous les irriguons si besoin, et de façon modérée.

La récolte.

La récolte se fait fin septembre, début octobre, lorsque les feuilles fanent et retombent.

Lorsque les patates sont « mûres » nous embauchons quelques « ramasseurs » pour nous aider à récolter, trier et ensacher les pommes de terre. Pour ramasser la totalité des patates que nous produisons, il faut en moyenne une dizaine de jours et autant de ramasseurs.

D’abord grâce à un outil qui les remonte à la surface nous déterrons les précieux tubercules après nous les déposons dans des seaux qui sont ensuite vidés dans une remorque.

Ensuite la remorque est vidée dans le hangar à la ferme, où nous trions les bonnes (non abîmées et de bonne taille) de celles abîmées et trop petites. Tout ceci à la main.

Des variétés adaptées au terroir.

Monalisa


Les tubercules oblongues (ovales), réguliers possèdent une peau jaune, fragile et très fine. Sa chair est jaune. Les pommes de terre Monalisa sont semi-précoces. 
Utilisation : 
pommes vapeur, au four, en purée, à l’eau, en papillote, farcies, mijotées, en frites ou dans des salades, elle est idéale pour les pommes duchesses et dauphines.
Ce sont les cuissons lentes et douces qui lui conviennent le mieux.

La  Ratte

De forme très allongée, légèrement incurvée et irrégulière. Au bon goût de noisette avec une peau jaune et une chair blanche, très ferme.
Utilisation :cuisson vapeur, à l’eau, au four, poêlée, braisée, en salade, en gratin, en galette ou en papillote pelées ou non. Éviter la purée qui a tendance à devenir très collante.

La Charlotte

De forme oblongue à peau jaune et chair jaune, elle possède un goût très fin. C’est pomme de terre à chair ferme.
Utilisation : Bonne tenue à la cuisson. Excellente dans les plats mijotés et rissolés mais elle convient à toutes les cuissons. Elle fait également de très bonnes chips.

La Cherie

Parente de la célèbre « Roseval », est une pomme de terre à peau fine d’un rouge prononcé de forme allongée et régulière. Elle fait partie de la catégorie des pommes de terre à chair ferme dont les principales caractéristiques sont une excellente tenue à la cuisson et un grain fin.

Goût : Un petit goût de châtaigne qui s’associe délicieusement à toutes vos préparations. Elle est idéale en salade, possède d’excellentes qualités culinaires pour la cuisson à la vapeur. Elle est également délicieuse rissolée à la poêle, en gratin et en accompagnement de raclette.

Comment la conserver?

Pour garder toutes leurs qualités, les pommes de terre doivent être mises au frais, à l’abri de la lumière et idéalement étalées dans une caisse. Ce sont des patates dites de « montagne », elles se conservent jusqu’à 6 mois, dans de bonnes conditions.